Zscaler book

Learn how Zscaler enables work-from-anywhere.

Download the eBook today

Zscaler book

Learn how Zscaler enables work-from-anywhere.

Download the eBook today

Blogs > Entreprise

Est-ce la fin du Bureau tel que nous le connaissons?

Publié le:

Rédigé par:

Nathan Howe

Est-ce la fin du Bureau tel que nous le connaissons?

This post originally appeared on LinkedIn on March 18, 2020.

L'année 2020 a officiellement connu un début assez difficile. Mais étant optimiste, j'espère le meilleur.

Nous apprenons que ce qui était "normal" lorsqu'il s'agissait de travailler dans un bureau pourrait ne pas être pas le meilleur plan pour aller de l'avant. Plus précisément, nous pourrions vouloir repenser toute l'idée du "bureau" comme centre de l'entreprise. Le travail à distance peut assurer la continuité d'activité. Cette crise pourrait être l'événement qui démontre qu'un immeuble de bureaux physique est une chose du passé.

J'ai évoqué certains de ces défis en février dernier. Connecter les gens à l'information est essentiel pour les activités de la plupart des entreprises. En temps de crise, la nécessité de sécuriser et de soutenir le travail à distance est plus importante que jamais. La technologie nous permet de travailler de n'importe où et sur n'importe quel appareil. Nous assistons à un changement concerté vers le modèle à distance dans tous les domaines, motivé par la nécessité et par des organisations désireuses de profiter des nombreux avantages potentiels. Mais si de nombreux salariés considèrent désormais le travail à distance comme un avantage standard du milieu professionnel moderne, nous avons encore besoin d'un changement culturel dans la manière dont les entreprises envisagent le travail à distance.
 

Travailler de n'importe où

travail à domicile

Le travail à distance exige des changements de la part des entreprises comme des employés. Deux changements majeurs auront un impact sur les gens: l'interaction personnelle et communautaire, et la sécurité.

L'interaction personnelle et communautaire

Certains craignent que le télétravail tue la culture d'entreprise. J'entends souvent dire qu'"être au bureau est la clé de la collaboration et de la promotion de la culture d'entreprise." ou alors "j'adore venir au bureau pour rencontrer des gens."

Ces préoccupations sont valables, mais déplacées. Lorsque je travaillais dans un bureau en Australie, nous terminions la journée de travail avec quelques pintes de bière. J'appréciais l'aspect social du travail et la culture du dialogue avec mon partenaire de cabine. Mais en fin de compte, rien de tout cela ne contribuait à l'efficacité de mon travail. Les gens croient qu'un travail efficace résulte de la collaboration — et c'est exact. Mais la culture se développe à travers de solides principes d'entreprise adoptés par les employés. L'interaction et l'application de ces principes se font aussi bien à distance qu'au bureau — surtout lorsque l'on utilise d'excellents outils de collaboration, tels que O365, Slack, Zoom, et autres.

Les travailleurs à distance existent dans toutes les entreprises, même les plus traditionnelles. Dire que la culture et la collaboration ne se font qu'en personne, c'est ignorer les contributions des travailleurs à distance, les excluant du processus.

Sécurité

J'entends souvent dire que les employés doivent être "en sécurité". La sécurité comporte deux aspects: physique et technique.

Sécurité physique – Lorsque vous entrez au bureau, votre entreprise vous offre un environnement "sécurisé": Elle contrôle l'accès aux bâtiments, les interactions au bureau, les services de restauration, les sièges, etc. S'il est important de fournir un environnement de travail securisé et confortable, cela entraîne également des frictions entre les employés qui ne sont pas d'accord. Et comme nous l'avons vu au cours de ces dernières semaines, la "sécurité" du bureau est quelque peu illusoire. En outre, la société assume le risque en essayant de maintenir et de contrôler la sécurité physique.

Working from home allows me to control my working conditions exactly as I would like to have them — in my pajamas if I choose. Control over my own environment keeps me motivated and effective when working. It also removes people from risk in a crisis where it is undesirable to have people grouped together.

Sécurité technique – L'entreprise vous fournit également les outils et les services nécessaires pour accomplir votre travail. Il sécurise (on l'espère) l'accès à vos informations et services, tels que le courrier électronique, le partage de fichiers, les applications, l'internet, etc.

Une fois à l'extérieur du bureau, comment protégez-vous votre technologie et vos outils? La méthode usuelle a été celle des réseaux privés virtuels (VPN) qui relient le trafic au réseau de l'entreprise (au bureau) afin que vous puissiez y utiliser les contrôles et accéder aux services dont vous avez besoin. Mais les VPN peuvent être lents, ne sont pas nécessairement infaillibles, et ne s'adaptent pas bien (comme s'en rendent compte certaines organisations lorsque l'accès à distance connaît des pics). Le backhauling du trafic à travers le MPLS vers les data centers est coûteux, et ces connexions peuvent rapidement être submergées lorsque tout votre trafic interne se déplace soudainement hors de votre réseau. Les performances des outils de collaboration peuvent en souffrir.
 

La direction que nous prenons: le télétravail, les politiques Zero trust, et le SASE

Les travailleurs et les applications résidant désormais en dehors du bureau, les entreprises devraient appliquer deux modèles clés pour protéger le travail à distance: le SASE (secure access service edge) et Zero trust.

Dans l'ancien modèle (vieux de plus de 30 ans), un périmètre de sécurité protégeait le data center et servait de bouclier aux applications et aux données contre les menaces extérieures. Avec la migration des applications vers le cloud, l'Internet des objets (IoT) devenant plus courant et les utilisateurs se connectant de partout, le modèle du Périmètre de Sécurité n'est plus crédible. Le modèle dépassé de sécurité cloisonnée ajoute à la complexité et au coût, et n'est pas aussi sûr. Comment appliquez-vous un périmètre autour des données en dehors de votre réseau d'entreprise?

Le SASE (Secure Access Service Edge), un nouvel espace de marché de la sécurité défini en 2019 par Gartner, traite spécifiquement de la réalité de la sécurité à laquelle sont confrontées les organisations "cloud-first". Le SASE sécurise le trafic entre l'utilisateur et l'application — c'est le trajet et non la destination qui importe le plus. Avec le modèle SASE de points d'accès locaux à Internet, les entreprises numériques peuvent assurer la sécurité à tout moment, quel que soit l'endroit où se trouve l'utilisateur — et sans piles de matériels ou d'appareils de sécurité complexes et coûteux qui nécessitent une maintenance et une mise à jour constantes.

Zero trust est un autre modèle de bonne pratique pour connecter les utilisateurs aux applications et aux données. Zero trust propose un modèle d'accès simple et unique pour les utilisateurs — indépendamment de l'endroit où ils se trouvent et de ce à quoi ils essaient d'accéder. C'est essentiel car les entreprises déplacent rapidement leurs employés vers des environnements de travail distants. L'application des principes Zero trust permet aux entreprises d'isoler et de segmenter qui a accès à quoi. Cela signifie qu'il n'y a plus d'espaces partagés, car chaque accès doit être validé avant d'être activé. Les connexions sont éphémères: l'utilisateur et l'application ne se connectent que pour une communication particulière et rien d'autre.

Les modèles SASE et Zero trust reposent sur la connectivité directe. Ils offrent des voies rapides et sûres pour accéder à n'importe quelle application sans inquiétude d'être repoussé dans un réseau. Vous pouvez utiliser le Wi-Fi, la 4/5G, une connexion LTE, ou autre chose.
 

Zscaler connaît SASE et Zero trust

Zscaler est le pionnier de cette approche depuis plus d'une décennie. Nous pouvons vous aider à trouver un chemin permettant de déplacer rapidement les employés vers un accès distant sécurisé qui optimise les performances des applications et de la sécurité.


Nathan Howe is ZPA Principal Architect at Zscaler.



Blogs suggérés