Les vulnérabilité CVE récentes affectant le logiciel PAN-OS et d’autres pare-feu/VPN vous préoccupent ? Profitez sans plus attendre de l’offre spéciale de Zscaler.

Blog Zscaler

Recevez les dernières mises à jour du blog de Zscaler dans votre boîte de réception

S'abonner
Nouveautés et annonces

Cloud: les architectes réseau doivent faire preuve d’adaptabilité

image
IVAN ROGISSART
janvier 17, 2020 - 4 Min de lecture

Principale responsabilité de l’architecte réseau et aussi fruit de sa création, le réseau d’entreprise voit son importance remise en question de bien des façons par le cloud. Pourtant l’architecte réseau a les moyens de devenir un acteur clé lors de cette migration. Un concept récemment développé par Gartner derrière l’acronyme SASE (Secure Access Service Edge).

Les solutions émergentes derrière ce concept comprennent des offres convergées alliant capacités WAN et fonctions de sécurité réseau pour répondre aux besoins en constante évolution des entreprises. Ces capacités sont fournies sous forme de service en fonction de l’organisation, du contexte en temps réel et des politiques de sécurité/conformité. Les identités peuvent être associées à des personnes, des appareils, des systèmes IoT ou des emplacements d’Edge computing.

Plus concrètement, il s’agit d’une nouvelle étape dans la consumérisation du réseau. Mis à part les réserves que l’on peut émettre sur ses pratiques ou son business model, Facebook est à maints égards un bel exemple de cette évolution. Facebook offre au consommateur un service à la périphérie de l’infrastructure et de l’environnement Facebook. Le consommateur ne sait pas à quoi ressemble le back-office, ni en quoi il consiste.

Une connectivité aux applications qui se passe du réseau de l’entreprise

Si l’on transpose les solutions SASE à une utilisation plus large des applications d’entreprise, cela signifie que les entreprises ne seront plus tenues de fournir ce chemin de connectivité. Les utilisateurs auront accès au service sans se connecter au réseau. Ledit service résidera à la périphérie, loin des fonctionnalités ou des rouages internes. De cette manière, les utilisateurs n’auront pas besoin de savoir où se trouve le réseau. Il pourra être n’importe où.

Cette approche réduit la dépendance des entreprises vis-à-vis de leur service informatique. Elles auront moins besoin de s’appuyer sur les compétences et les connaissances d’architectes réseau pour gérer l’infrastructure sous-jacente qui jusque-là assurait la connectivité aux services. Les budgets alloués à la mise en place de l’infrastructure ou au développement des compétences techniques nécessaires à sa gestion seront réinvestis ailleurs.

En revanche, cette situation risque de pénaliser les professionnels de l’IT travaillant dans des entreprises où l’informatique ne constitue pas un facteur clé de succès. En effet, alors que les entreprises technologiques continueront à avoir besoin de personnel qualifié, celles œuvrant dans d’autres secteurs pourraient bien opter pour une stratégie de gouvernance et de gestion du service fourni par AWS ou Microsoft au détriment d’un savoir-faire technique, avec pour conséquence une réduction des effectifs.

Les architectes réseau peuvent être des atouts lors de la migration vers le cloud

La perspective de l’abandon du réseau d’entreprise dont ils ont la charge au profit de modèles cloud a de quoi inquiéter les architectes réseau.

Pourtant, nous évoluons dans un environnement commercial où de nouveaux acteurs innovants, adeptes du cloud et libres de toute infrastructure technologique, gagnent des parts de marché de plus en plus importantes dans de nombreux secteurs. C’est par exemple le cas de Revolut ou de Starling Bank dans le secteur bancaire, ou encore d’Airbnb dans l’hôtellerie. Il faudra peu de temps aux cadres dirigeants des entreprises traditionnelles pour réaliser que les nouvelles solutions cloud créent de la valeur et peuvent potentiellement les aider à combler l’écart avec ces nouveaux concurrents. Alors, les anciens systèmes seront en danger.

L’adaptabilité est une qualité des architectes réseau. En anticipant et en prenant le virage du cloud, ils peuvent à nouveau se rendre essentiels pour l’entreprise. En outre, ils pourront devenir moteur de cette évolution, conseillant les cadres dirigeants sur les meilleures offres et les façons de sécuriser au mieux leur cloud. Ainsi, ils apporteront, comme ils ont déjà su le faire, un avantage compétitif à l’entreprise pour laquelle ils travaillent.

form submtited
Merci d'avoir lu l'article

Cet article a-t-il été utile ?

dots pattern

Recevez les dernières mises à jour du blog de Zscaler dans votre boîte de réception

En envoyant le formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.