Zscaler Cloud Platform

Zscaler salue l’adoption d’un projet de loi bipartite sur les infrastructures visant à renforcer la cybersécurité aux États-Unis

La Maison Blanche

Le président Biden a signé la loi sur l’investissement dans les infrastructures et les emplois en début de semaine, apportant de nouveaux fonds pour renforcer les cyberdéfenses au niveau des transports, des systèmes publics de distribution d’eau, du réseau énergétique, ainsi que des agences gouvernementales locales et d’État.

Le projet de loi sur les infrastructures comprend de nombreuses dispositions visant à renforcer la cybersécurité, notamment :

  • 1 milliard de dollars en faveur d’un programme de subvention en matière de cybersécurité pour les gouvernements fédéraux, locaux et tribaux
  • 100 millions de dollars pour un fonds d’intervention et de rétablissement pour soutenir la réponse fédérale aux cyberattaques majeures touchant un gouvernement fédéral, étatique, local ou tribal
  • Plus de 500 millions de dollars pour un programme de subvention en matière de cybersécurité axé sur le déploiement de technologies avancées de cybersécurité destinées aux systèmes de services publics d’électricité
  • Plus de 100 millions de dollars de nouvelles subventions en faveur des réseaux d’eau potable et des installations de traitement de l’eau afin de remédier aux cybervulnérabilités et d’accroître la résilience face aux risques naturels

Le programme étend également l’admissibilité des dépenses de cybersécurité dans le cadre de certains programmes routiers fédéraux existants afin de protéger les infrastructures de transport, et inclut un nouveau financement important pour la large bande, reconnaissant que l’Internet à haut débit est une infrastructure essentielle. 

« Le financement considérable alloué à la cybersécurité dans le cadre de la loi sur l’investissement dans les infrastructures et l’emploi aidera les sociétés des secteurs d’infrastructures essentielles, ainsi que les gouvernements fédéraux et locaux, à remplacer les modèles de cybersécurité cloisonnés désormais obsolètes par des architectures modernes de type Zero Trust et des solutions cloud sécurisées », déclare Jay Chaudhry, président et directeur général de Zscaler.

Cette injection de fonds fédéraux pour la cybersécurité fait suite à des attaques très médiatisées contre des pipelines, des systèmes de distribution d’eau, ainsi que des gouvernements fédéraux et locaux. Plus tôt cette année, le président Biden a également signé un décret sur la cybersécurité qui ordonne aux agences fédérales de se diriger vers une architecture Zero Trust et d’accélérer l’adoption de services cloud sécurisés.

En tant que société, nous nous attachons à fournir un accès sécurisé au cloud, basé sur le principe de Zero Trust, aux fournisseurs d’infrastructures critiques et aux organisations du ministère de la défense, aux agences civiles fédérales, à la communauté Intel, ainsi qu’aux administrations fédérales et locales. Nous sommes fiers de notre capacité à fournir les plus hauts niveaux de sécurité testés et validés de manière indépendante à nos clients gouvernementaux, dont notamment :

  • Le programme StateRAMP a certifié ZIA et ZPA du label « Ready », les seules solutions de sécurité SaaS basées sur le cloud à obtenir cette désignation à ce jour.
  • Le ministère de la défense (DoD) a récemment accordé à Zscaler Private Access™ (ZPA™) une autorisation provisoire d’exploitation (P-ATO) de rang Impact Level 5 (IL5).
  • ZPA a obtenu l’autorisation FedRAMP-High JAB.
  • Zscaler Internet Access (ZIA) est compatible JAB FedRAMP au niveau le plus élevé.

Zero Trust joue un rôle essentiel dans la sécurisation de notre monde toujours plus digital et connecté. Fondé sur trois principes, Zscaler Zero Trust Exchange connecte en toute sécurité les utilisateurs et les applications en utilisant des politiques d’entreprise sur Internet :

  • Utiliser l’identité pour connecter les utilisateurs et les applications aux ressources, et non au réseau de l’entreprise 
  • Rendre les applications invisibles sur Internet 
  • Utiliser une architecture proxy, et non un pare-feu de type passthrough, pour toutes les connexions aux applications

Nous avons été témoins de progrès considérables dans le domaine de la transformation digitale au cours des deux dernières années. Les progrès vont se poursuivre, mais ils doivent se dérouler en toute sécurité et avec le soutien de la législation, du financement et de l’innovation continue.

Restez au courant des dernières astuces et informations concernant la transformation digitale.