Zscaler Cloud Platform

Le secteur bancaire et financier doit sauter le pas et accélérer sa transformation digitale

Une carte du monde digitale

À l’instar de diverses industries, le secteur financier a été confronté au cours de l’année écoulée à une série de défis et d’opportunités, ce qui nous a mené en à peine 12 mois vers une décennie de transformation digitale. Des besoins internes des travailleurs à distance nécessitant un accès sécurisé et efficace, aux pressions externes telles que l’essor des paiements sans espèces et d’autres formes de processus financiers sans friction, la pandémie a contraint les entreprises à passer en revue et à réviser bon nombre de leurs processus.

Les sociétés financières ont toujours eu du mal à adopter les innovations. Elles doivent se conformer à des politiques strictes pour satisfaire aux exigences de leurs législateurs, ce qui les a souvent empêchées de tirer profit des nouvelles technologies. Mais comme les institutions financières ont dû s'adapter à un monde de plus en plus digital, il est impératif qu'elles mettent en place des solutions de sécurité qui non seulement assurent la sécurité des utilisateurs et des données, mais aussi le respect des politiques et des réglementations.

Zscaler a constaté une croissance particulière de l’intérêt des banques et des services financiers pour le déploiement d’une approche Zero Trust basée sur le cloud. Même si on peut supposer que la sécurité est le facteur le plus important pour les banques, des analyses ont mis en évidence, de manière quelque peu surprenante, que l’expérience utilisateur est davantage une priorité. Étant donné que Zero Trust fournit un accès granulaire aux applications sans jamais placer les utilisateurs sur le réseau, ceux-ci peuvent emprunter le chemin direct vers leurs applications en évitant les transits générateurs de la latence.

Corriger les principaux points névralgiques des services financiers

Les organisations financières se sont toujours vu confier les actifs les plus précieux. Aussi, par essence, elles possèdent déjà une excellente posture de sécurité. Traditionnellement, cela ne s’est jamais fait sans frais, car une infrastructure complexe s’accorde généralement pas très bien avec une bonne expérience utilisateur. Au cours des dernières années, la transformation cloud des institutions financières s’est accélérée de façon spectaculaire, et le secteur financier a massivement investi dans des infrastructures cloud comme AWS, Azure ou Google Cloud, ainsi que dans des applications de bureau basées sur le cloud.

En même temps, de nombreuses institutions financières ont conservé leur infrastructure obsolète, ce qui les empêche de profiter pleinement du potentiel du cloud. Cette architecture traditionnelle constitue un obstacle à une pleine flexibilité et agilité. C’est un peu comme si vous achetiez une magnifique voiture de sport pour la conduire avec le frein à main serré ! En conséquence, les institutions financières cherchent maintenant des moyens d’aider leurs employés à devenir plus productifs sur les plateformes cloud qu’elles ont développées, et à obtenir le retour sur investissement de toute l’infrastructure cloud que le secteur était si heureux d’adopter.

L’un des principaux problèmes des services financiers a été leur récent déploiement accéléré d’Office 365. La migration a promis, entre autres avantages, un accroissement de l’efficacité et de la productivité des utilisateurs. Toutefois, elle a également entraîné d’importants défis pour les institutions financières en ce qui concerne le maintien de l’expérience utilisateur, compte tenu de leur infrastructure de réseau en étoile obsolète et leur modèle de filiales éparpillées. Afin de tirer parti des applications cloud, les sociétés financières ont réalisé qu’elles devaient réinventer leur infrastructure en fonction de leur migration vers un écosystème cloud afin d’accorder un accès sans latence comme base pour une expérience utilisateur optimale.

Une vision futuriste de l’équilibre entre sécurité et expérience utilisateur

Dans le sillage de la pandémie, un défi supplémentaire a dû être surmonté lorsque le personnel a été renvoyé à domicile presque du jour au lendemain. Pour un nombre croissant de travailleurs à distance, l’équilibre entre un accès efficace et sécurisé et le maintien d’une excellente expérience utilisateur est devenu encore plus important. L’infrastructure réseau obsolète des sociétés financières devait être mise à niveau pour répondre à la demande soudaine de connectivité à distance et d’accès sécurisé moderne à tous les environnements multicloud qui avaient été mis en œuvre. Une infrastructure pérenne capable de répondre aux besoins flexibles pendant la pandémie et au-delà, tout en offrant une expérience utilisateur exceptionnelle, en augmentant la productivité et en soutenant la continuité d’activité, à long terme, doit englober Zero Trust Network Access.

Une approche Zero Trust repose sur des politiques de sécurité individuelles pour chaque employé, lesquelles lui accordent un accès granulaire aux applications professionnelles dont ils ont besoin sans ouvrir l’ensemble du réseau. Avec l’aide d’un courtier de confiance dans le cloud, en l’occurrence Zscaler Zero Trust Exchange, le personnel peut rapidement et de manière fiable accéder uniquement aux applications internes dont il a besoin via un chemin Internet direct une fois qu’il est authentifié. Comme les utilisateurs peuvent accéder directement à leurs applications sans transiter par le réseau d’entreprise, ils bénéficient d’une meilleure expérience utilisateur.

Assurer l’avenir du secteur bancaire et des services financiers

À bien des égards, la flexibilité d’un modèle Zero Trust est le rêve de tout directeur financier. Le trafic étant acheminé en toute sécurité via Internet au lieu de passer par le service informatique de l’entreprise, les institutions financières peuvent disposer de filiales sans maintenance, chaque filiale étant beaucoup plus facile à entretenir et à gérer, avec des coûts considérablement réduits. Pour les institutions financières qui possèdent des centaines de filiales dans différents lieux, cela semble presque trop beau pour être vrai. En fait, le modèle futur des institutions financières pourrait inclure des infrastructures simplifiées ou même un modèle sans filiale. À partir de cette transition, nous commencerons à voir la transformation digitale dans les services financiers piloter un modèle pratique et simple, peut-être un kiosque qui répond à tous les besoins clés des services bancaires et financiers, avec l’expérience sécurisée et fluide que les consommateurs attendent.

L’année qui vient de s’achever a clairement démontré que si les banques et les institutions financières veulent survivre et prospérer dans un environnement en évolution rapide, elles doivent innover et se transformer en interne. Seul un changement d’infrastructure leur permet de suivre le rythme des attentes en matière d’expérience utilisateur, tant du personnel que des clients externes. Dans leur recherche de partenaires pour faciliter leur parcours de transformation digitale, les banques doivent évaluer si les solutions choisies contribuent réellement à libérer les freins des infrastructures obsolètes tout en leur permettant d’accélérer leur progression vers l’avenir.

Restez au courant des dernières astuces et informations concernant la transformation digitale.

En envoyant le formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.