Zscaler Cloud Platform

La sécurité informatique dans l’industrie pharmaceutique

fusion de personnes

À bien des égards, les fusions et acquisitions font partie du quotidien de l’industrie pharmaceutique. Elles accélèrent la recherche et le développement et se traduisent par des résultats rapides au sein de l’industrie. Cependant, ce qui semble souvent n’être qu’une tâche administrative et organisationnelle se révèle être un véritable tour de force pour les départements informatiques. Les architectures Zero Trust introduisent vitesse et sécurité dans les processus de fusion et d’acquisition.

L’industrie pharmaceutique repose sur une innovation continue et sur la rapidité des résultats de la recherche. C’est là que le délai de mise sur le marché joue un rôle particulièrement important : les partenariats et les rachats sont souvent la meilleure méthode pour prendre le dessus dans une concurrence mondiale avec les cliniques, les laboratoires et les centres de recherche.

Cependant, les reprises de sociétés s’accompagnent généralement d’une myriade de défis liés à l’infrastructure informatique. Les systèmes et les données doivent être harmonisés, rationalisés et consolidés. Il en va de même pour le réseau de l’entreprise nouvellement structurée : les adresses IP et les hôtes DNS ne correspondent plus, la redirection de port ne mène nulle part et la Network Access Translation (NAT) échoue. En outre, une fusion de réseaux peut entraîner ou créer de nouveaux points faibles et des failles de sécurité, ainsi que la survenue, voire la création, de problèmes de conformité. En résumé, les fusions et acquisitions constituent un travail fastidieux pour l’informatique. De plus, elles coûtent du temps et de l’argent en matériel et en personnel.
 

Rapide et sécurisé

La rapidité et la sécurité sont des préoccupations qui ne devraient plus poser de problème de nos jours. Comme pour de nombreuses autres industries, le cloud offre la solution idéale pour le secteur pharmaceutique : un plan basé sur un périmètre défini par logiciel (SDP) simplifie non seulement la fusion de diverses topologies informatiques, mais réduit également la surface d’attaque dans une grande entreprise nouvellement fusionnée. Fondamentalement, au lieu de placer les utilisateurs sur le réseau sur site dans leurs propres data centers, l’accès au réseau basé sur Zero Trust permet un accès rapide et sécurisé pour les utilisateurs via le cloud, sans avoir à fusionner péniblement deux réseaux.

Cela signifie qu’une approche SDP, telle que la solution Zero Trust Network Access (ZTNA) de Zscaler, Zscaler Private Access, remplace l’architecture du réseau sur site et procure des avantages supplémentaires à partir du cloud. ZTNA fournit une connexion sécurisée entre les utilisateurs et les applications. Après une autorisation préalable basée sur des politiques, les utilisateurs obtiennent un accès sécurisé à l’application souhaitée en utilisant une plateforme de sécurité cloud. Un tunnel direct, sortant de l’application vers l’utilisateur, est créé par le biais d’un connecteur cloud. L’application elle-même demeure invisible pour les parties externes. ZTNA adhère au principe du moindre privilège : les utilisateurs spécifiques ne se voient accorder que les droits d’accès précis nécessaires à l’exécution des tâches liées à leur tâche.

La mise en œuvre de ZTNA dans les processus de fusion et d’acquisition implique que les accès individuels peuvent être clairement définis pour les deux sociétés. Ainsi, l’entreprise acquise n’a jamais accès à l’ensemble du réseau. Par exemple, les employés du service du personnel n’ont accès qu’aux applications relatives aux ressources humaines, le service financier ne peut accéder qu’aux données financières et le service de recherche et développement ne peut consulter les formules qu’après y avoir été autorisé.

En d’autres termes, Internet devient un réseau d’entreprise sécurisé sur lequel les applications de la société demeurent cachées aux utilisateurs non autorisés. Ce principe satisfait tout le monde : l’équipe de direction peut éviter des coûts élevés de consolidation et d’optimisation du réseau résultant des fusions et acquisitions. De leur côté, les administrateurs système peuvent continuer à surveiller le trafic des données utilisateurs en temps réel, car la migration ne prend que quelques semaines au lieu de plusieurs mois. 

Ressources supplémentaires:

Blog : Comment ZTNA accélère le délai de rentabilisation

Vidéo : Introduction à l’accès réseau Zero Trust

Restez au courant des dernières astuces et informations concernant la transformation digitale.

En envoyant le formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.